Livre de Jean-Louis Socquet-Juglard

Ombres et lumières sur Rennes-le-Château

Un livre différent de tous ceux qui existent à ce jour sur le sujet de Rennes-le-Château et sa proche région vient de sortir.
Différent par son contenu, il se démarque radicalement par l’angle d’attaque choisi par les auteurs. Un parti pris poétique et de grand bon sens : « Si Rennes le château et le pays qui l’entoure bénéficient d’une telle notoriété, si depuis si longtemps de tenaces légendes font éclore et croître ici une non moins vivace mythologie du présent, l’apparence des lieux, leur histoire autant que leur esthétique et leur ambiance doivent y être pour quelque chose ».

On ne présente plus Jean-Louis Socquet-Juglard et Jean-Pierre Monteils dont la première collaboration nous avait donné en 2006 « la rivière aux bois dormant » éditée par Salicorne et qui traitait de la rivière La Salz et de l’histoire du vieux comté du Razés.
Jean-Louis Socquet-Juglard, photographe professionnel s’attache depuis des années à capter les lumières que lui inspire la haute vallée de l’Aude. Séduit, ici jusqu’à la fascination par les reflets changeants et les ombres mouvantes du pays de Couiza, l’artiste traque les moments insolites, les instants fugaces, les fibres invisibles du temps pour les fixer à tout jamais grâce à un objectif vigilant et aussi patient qu’il peut être vif et rapide. Cette quête incessante semble avoir pour objet de faire dire aux choses ce qu’elles veulent taire ou ne peuvent exprimer. Force est de constater qu’il y parvient fort bien, ses nombreuses expositions et le présent livre en témoignent.

On oublie parfois que son complice, Jean-Pierre Monteils bien connu comme consultant-expert en ingénierie touristique est aussi, historiquement, le plus ancien auteur vivant ayant écrit un livre sur Rennes le château et qu’il fut l’ami et l’éditeur de Gérard de Sède. Même si par choix délibéré il se tient éloigné depuis très longtemps de l’agitation un peu folle qui emporte parfois toute raison en cette étonnante affaire, il n’a jamais quitté de cœur ni de proximité l’ancienne capitale du Razés.
Aujourd’hui, cette alchimie de l’œil et de la plume nous donne un objet d’intérêt tout à fait insolite et pour tout dire unique dans la littérature Rhedesienne : un beau livre de somptueuses images plein « d’ombres et de lumières » dont certaines à couper le souffle qui reflètent de ce pays les impressions étranges qui en font le charme, soutenu par un texte poétique, volontairement concis pour laisser toute liberté à l’œil mais non dénué d’humour et peut-être, sous la lettre, d’un message en forme d’incitation à dépasser cette dernière.
C’est le premier « beau livre » dédié à la cité du Chariot, à ses alentours mais aussi – et c’est émouvant de le signaler – aux personnes qui ont vécu et vivent en ces lieux.

Une très belle initiative qui apporte sérénité et émotion en une matière qui en a sans doute besoin en cette fin d’été qui fut chaud dans tous les sens du terme. L’assistance technique des éditions Arqa, comme à l’accoutumée, n’est pas prise en défaut pour cet ouvrage de riche contenu et de haute tenue.
Ce livre manquait.

170 pages · 168 photos
Prix de vente : 35€
Frais de port : 8€

Pour le commander, me contacter

BUGARACH – La montagne magique

Bugarach, la montagne magique

Le nouveau livre photos de Jean-Louis Socquet-Juglard aux éditions Arqa.

Après « Ombres et Lumières sur Rennes-le-Château », publié en 2011 en collaboration avec Jean-Pierre Monteils, Jean-Louis Socquet-Juglard, nous propose cette année, en une dizaine de photographies choisies parmi des centaines, des vues absolument exceptionnelles de la fabuleuse montagne des Corbières.

Ces photographies prises de jour comme de nuit, et en toutes saisons sont autant de vues grandioses et absolument surprenantes du Pech de Bugarach - Une montagne magique qui ne peut laisser indifférent et que Jean-Louis Socquet-Juglard rend encore plus aimante grâce à son habileté à dévoiler toutes les inclinations que prend le Bugarach au gré des inquiétudes du temps.

Le texte d’introduction de Thierry E Garnier sur la plus belle et la si énigmatique montagne de l’Aude compose pour l’occasion un conte moderne sur le thème de la révélation, de la quête du sacré et du sentier de la Tradition. Une parole d’ouverture en hommage à la Nature et bien évidemment au talent incontestable du photographe Jean-Louis Socquet-Juglard.

Un livret « collector », publié chez Arqa, pour tous les amoureux de la photographie mais aussi de cette région mythique et du Bugarach en particulier…

20 pages Quadrichromie
ISBN 2-7551–0060–5
Prix de vente : 10€
Frais de port : 2€

Pour le commander, me contacter

Les Cathares

Les Cathares, entre mythe et réalité

Un récit historique assorti de très belles photographies de Jean-Louis Socquet-Juglard.

Loin des sentiers battus et à la lumière des dernières études, ce livre restitue la page d’histoire qui, au Moyen Âge, bouleversa l’histoire de la France méridionale. Il nous montre la réalité et la simplicité d’une croyance enracinée dans le christianisme médiéval. La violente réaction de l’Église, relayée par le roi de France, plongea la région dans une terrible guerre d’où sortira un royaume renforcé du Rhône aux confins de l’Aquitaine et aux crêtes des Corbières. De cette tragédie, émergea une société profondément renouvelée dont témoignent encore les bastides, les églises gothiques et des châteaux que l’on dit cathares... Docteur en histoire de l’art, enseignant à Avignon, Dominique Dieltiens est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’architecture militaire médiévale dans la France méridionale. Jean-Louis Socquet Juglard, photographe installé dans la haute vallée de l’Aude, traduit parfaitement l’atmosphère particulière de ce pays de mystères et de convictions.

  • Auteur : DominiqueDieltiens
  • Photographies : Jean-Louis Socquet Juglard
  • Collection : Beaux livres
  • Format : 25 × 28,5 cm
  • Nombre de pages : 144
  • Façonnage : relié
  • PVP : 24,90 €